Secteur primaire

You are here: Home / Secteur primaire
primaire

Le secteur primaire représente 38,8% du PIB  en 2013 et domine l’économie togolaise. Le Togo a un potentiel agricole remarquable en terres cultivables et s’étend sur plusieurs zones agro-écologiques favorisant donc la production d’un grand éventail de produits. Pourtant, seulement environ 45% des 3,4 millions d’hectares de terres arables sont exploitées.

Le secteur emploie près de 70% de la population active dont 44% d’hommes et 56% de femmes. La majorité est constituée de petits producteurs, peu organisés qui pratiquent une exploitation de type familial avec des méthodes de production rudimentaires.

Les cultures vivrières sont les principales composantes du secteur agricole en représentant 27% du PIB (2013). Elles comprennent une grande diversité de produits tels que les céréales (maïs, sorgho, mil et riz), les tubercules (manioc et igname) et les légumineuses (niébé, arachide et soja), entre autres

Ayant connu une légère reprise des exportations, les cultures de rente ont représenté, en moyenne, 4,6% du PIB agricole au cours des cinq dernières années (2009-2013). Le coton, le café et le cacao représentent vers 88% des cultures de rente (2013).

Quant à l’élevage le Togo dispose d’un potentiel relativement important surtout dans le nord du pays qui représente 6,7% du PIB. Il est pratiqué par près de 90% des agriculteurs et est constitué en majorité par l’élevage traditionnel.

S’agissant de la pèche et de la forêt, elles ont légèrement diminué ces cinq dernières années représentant 3,1% du PIB en 2013.